Il est normal de temps à autre de vouloir rénover votre maison afin de remettre à neuf certaines parties ou tout simplement de l’agrandir. Cependant avant de vous lancer dans de tels projets, prenez le temps de vérifier si vous êtes correctement assuré, étant donné que des accidents peuvent se produire durant les rénovations. Le cas échéant vous risquez de vous retrouver à payer pour des réparations supplémentaires en plus de vos rénovations ! C’est pourquoi vous verrez dans cet article comment vous protéger avant et pendant vos travaux.

Protégez-vous des professionnels qui travaillent sur votre chantier

Il existe plusieurs moyens légaux qui vous permettent de vous protéger contre les dégâts pouvant être occasionnés par les professionnels travaillant sur le chantier de rénovation de votre maison.

L’assurance en responsabilité civile est une assurance à laquelle doit impérativement souscrire votre maître de chantier, mais, par vous aussi avant de commencer les travaux. Cette assurance prend en compte, non seulement le chef de chantier, mais aussi ses employées, et cetera. Elle permet de faire réparer tous les dégâts causés à autrui involontairement.

En tant que propriétaire de la maison, il est obligatoire de souscrire à l’assurance de responsabilité décennale si vous êtes responsable des rénovations. Cette assurance dure dix ans et vous contraint à prendre en charge la réparation de toutes les malfaçons survenues durant le chantier. Si vous avez engagé un maître d’œuvre, alors celui-ci devra obtenir l’assurance de réparation décennale.

Si jamais vous engagez une entreprise pour s’occuper de vos rénovations, vous devez vous assurer que celle-ci dispose de la garantie de parfait achèvement. Cette garantie vous protège en cas de défauts dans les rénovations effectuées par l’entreprise qui est valable pour un an et l’oblige à s’occuper des réparations des fautes commises.

La garantie de bon fonctionnement est similaire à la garantie de parfait achèvement, sauf qu’elle est valable deux ans et couvre la réparation des objets démontable et séparable de votre maison.

Une assurance de dix années obligatoire est proscrite pour le constructeur qui se porte garant pour tout dégât occasionné aux fondements de votre maison en raison de son activité. Il s’agit de l’assurance dommage-ouvrage.

Consultez votre assureur avant vos travaux

Veuillez vous rapprocher de votre assureur avant même de commencer votre chantier afin de savoir si votre assurance couvre ou non les dégâts pouvant être causés par le chantier. Il est possible que votre assurance multirisque habitation puisse vous protéger contre d’éventuels dégâts dus aux rénovations tels que les incendies et les effondrements. Si c’est le cas, et que votre assurance couvre les dégâts liés à un chantier alors vous ne risquez rien.

Néanmoins, si ce n’est pas le cas et que l’étendue de vos travaux est tout bonnement trop grande, alors il ne vous restera plus qu’à souscrire à une assurance tout risque de chantier ou tout simplement faire une extension de votre assurance multirisque habitation. Sachez aussi que votre garantie en responsabilité civile vous protège en cas de dégâts infligés aux maisons environnantes.

Que ce soit pour un projet commercial, industriel ou commercial, il faut prendre le temps de vérifier vos assurances pour ainsi avoir la tête en paix pour avoir une expertise projet commercial et procéder à vos rénovations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here