Une toiture peut être horizontale ou inclinée. Cette dernière est très appréciée par les professionnelles du bâtiment et les particuliers.

Quelques définitions :

On appelle toiture, l’ouvrage qui recouvre le haut d’une construction. Elle est constituée d’une charpente et d’une couverture. Les caractéristiques physiques et le style esthétique de la structure permettent de protéger la construction contre les agressions climatiques diverses et d’embellir l’ensemble de la construction.

La couverture est l’élément de protection qui sépare l’environnement externe et interne de la construction. Elle doit particulièrement assurer la résistance mécanique pour les opérations d’entretien et de pose, l’étanchéité (vent et pluie), l’isolation acoustique et thermique, la résistance à l’arrachement due au vent, la protection contre l’incendie, la résistance aux charges supplémentaires (grêle, neige).

La charpente est un ouvrage obtenu par l’assemblage de plusieurs pièces. Elle supporte la couverture et délimite une surface interne que l’on appelle comble. Il est important de préciser que les formes de la charpente influencent l’esthétique de la toiture.

Les paramètres à étudier :

L’étude d’une couverture en pente doit considérer les paramètres suivants :

  • La région et le site de construction : le lieu de l’implantation et le climat environnant est très important.
  • La pente de la toiture : la valeur de la pente minimale est très importante pour les différents versants de la toiture. Elle est normalement à déterminer mais est fixe pour certains matériaux (par exemple : 20% pour la tuile)
  • La longueur du versant de la toiture : on utilise le théorème de Pythagore pour la déterminer lorsqu’on dispose de la hauteur de la toiture et la valeur de la pente.
  • Le support de couverture : c’est la charpente qui va supporter la couverture.
  • Le mode fixation des éléments : elle varie selon le type de charpente qui peut être traditionnelle ou industrielle (par exemple, l’utilisation de connecteur métallique galvanisé).
  • La ventilation de la toiture : la pièce sous la toiture se doit d’être aérée.

Pour obtenir une couverture performante et esthétique, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme ce couvreur expérimenté en Suisse.

La terminologie d’une couverture en pente :

La toiture d’une maison peut présenter plusieurs aspects, dont :

  • Le versant : pouvant être nombreux ou unique, c’est un plan de couverture qui est limité en haut par un faitage ou une rive de tête, en bas par un égout, et sur les côtés par des arêtiers, des noues ou des rives.
  • Les arêtiers : ce sont des lignes saillantes inclinées, droites ou courbées, formées par l’intersection de deux pannes de couverture.
  • Les noues : ce sont des angles résultant de l’intersection de deux plans de couverture. Angles rentrants de la couverture, ils peuvent être droits ou courbés.
  • Les faitières : déterminées par l’intersection supérieure de deux plans alternés de couverture, elles forment des lignes de partage des eaux.
  • La croupe : contrairement au versant, elle est généralement triangulaire. La croupe est un plan de couverture qui est limité, latéralement par des arêtiers, et en bas par un égout.
  • L’égout : c’est la ligne de base d’un plan de couverture.
  • Les chatières : ce sont des ouvrages destinés à l’aération des combles.
  • La fenêtre de toit : c’est un ouvrage réalisé en aluminium, en métal ou en bois. Elle est montée sur la toiture, suivant la pente de la couverture.
  • La lucarne : c’est un ouvrage qui se rapproche de la fenêtre de toit. La différence et qu’elle est montée parallèlement au mur, c’est-à-dire, suivant un plan vertical.
  • La trappe d’accès : comme son nom l’indique, c’est une trappe permettant d’accéder à la couverture.

Les matériaux de couverture

Suite à diverses recherches effectuées par l’homme, on dispose maintenant de plusieurs matériaux de couverture. On distingue trois grandes familles de matériaux :

  • Les petits éléments (tuile, ardoise…).
  • Les grands éléments (tôle, bac nervuré…).
  • Les produits d’étanchéités (membrane élastomère, membrane en PVC…).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here